Evolution de la robe battante,  elle deviendra l'un des symboles d'élégance du XVIIIième siècle. Elle se distingue par les doubles plis qui tombent depuis les épaules. (Plis watteau).

 

Robe à la française

La robe à la française qui dérive de la robe battante (une robe de chambre du baroque) ou robe à paniers est un costume de femme très en vogue dans les milieux de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie au milieu .

http://wikipedia.org
Plis Watteau - Wikipédia

Les plis Watteau représentent l'ensemble des plis du dos qui caractérisent la robe à la française au XVIII e siècle. Ce nom a été donné par les historiens modernes à cette partie du vêtement en l'honneur de l'artiste Antoine Watteau, véritable admirateur de la robe à la française, qu'il a représentée dans de nombreux tableaux.

http://wikipedia.org
Antoine Watteau - Wikipédia

Jean-Antoine Watteau est le deuxième des quatre fils de Jean-Philippe Watteau ( 1660- 1720), maître-couvreur, marchand de tuiles, et de Michelle Lardenois ( 1653- 1727). Son père, souvent querelleur, boit volontiers et se montre violent, ne devant probablement pas épargner à ses fils des coups, ce qui peut expliquer le repli intérieur du jeune Jean-Antoine et une phtisie précoce, l'influence de cette maladie se retrouvant dans le psychisme et dans les tableaux du peintre.

http://wikipedia.org

Pli Watteau

Robe à la française de 3 quarts